Howard Grace

Howard Grace naît en 1955 au Warneford Psychiatric Hospital à Oxford en Angleterre. Sa mère, atteinte de schizophrénie, l’élève jusqu’en 1968, âge auquel il rejoint l’école secondaire. Lors de ses études, il se spécialise en philosophie et en linguistique et, en 1980, obtient son Master à l’Université d’Oxford. Son étude doctorale se porte principalement sur la philosophie des émotions, il s’intéresse en particulier à l’œuvre du philosophe continental Gille Deleuze, ainsi qu’à Spinoza et Nietzsche; il enseignera la philosophie pendant quelques années à l’université. Un jour, il percute un poney sur la route, évènement qui semble avoir eu un impact décisif sur sa santé mentale. Depuis 1995, il vit à l’écart du monde dans sa demeure familiale, ainsi qu’en Suisse.

« Enfin, le voilà ! Il faut le publier !  » C’est ce que nous nous sommes dit dans un rire renversant le jour où le manuscrit a chu, par hasard, dans notre boîte. Voilà. C’est fait – mais nous savons qui tu es, Howard, même si le diable nous fait croire qu’il n’existe pas…

Les commentaires sont fermés.