À propos

on en dit… 

Torticolis fait tourner la tête. « Rien n’est plus sérieux que d’être léger », reprend un des éditeurs. Mais surtout, rien n’est plus important que de rester totalement libres de ses actions.- ActuaLitté
Les libraires se sont enthousiasmés pour l’artisanat de Torticolis et Frères. – L’Hebdo
Torticolis, ça ne ressemble à rien de connu. Ça publie des bouquins au prix coûtant, ça se veut sans ligne éditoriale précise, ça revendique sa totale liberté de choix et, chose rare par les temps qui courent, ça se porte à merveille.Vigousse
Les agitateurs du livre romand sont en effet bien décidés à réviser la notion de qualité et de classement des genres littéraires en proposant des textes aussi éclectiques qu’insolites. Autant de livres à l’état brut, dans lesquels on ne cherche pas à vernir les écritures d’un glacis éditorial. – Le Temps
Pas la peine, donc, de chercher parmi leurs favoris le petit air poseur de l’écrivailleur ou cette façon désinvolte que l’on croise aux vernissages littéraires. Non, les écrivains de Torticolis et frères sont informaticiens, père de famille, étudiant, anonyme.  – Le Courrier
La qualité de la littérature ne se trouve que dans la littérature, tout le reste n’est que comédie sociale. (Extrait du manifeste de Torticolis et Frères, cité par Josée-Anne Paradis dans) – Le Libraire
Une démarche littéraire qui n’a plus rien de cette suissitude qui ennuie les lecteurs. Il serait temps qu’ils se réveillent, d’ailleurs, les lecteurs, car voici des récits qui bousculent les neurones.Le Quotidien Jurassien
Notre ligne éditoriale repose sur notre subjectivité, nos goûts qui se recoupent, nos coups de coeur. Il faut que cela apporte quelque chose comme une force d’écriture, quelque chose qui raidit un peu la nuque.Le Journal du Jura
Torticolis et Frères tend à transposer dans le domaine éditorial un certain esprit « do it yourself » hérité de l’univers de la musique rock dont les éditeurs sont issus. – Le Temps
Les frères torticolis à la RTS (“Devine qui vient diner”)

Le manifeste

La qualité de la littérature ne se trouve que dans la littérature, tout le reste n’est que comédie sociale La critique littéraire n’est pas la littérature, tout comme le lichen n’est pas l’arbre La littérature romande a pu exister et elle pourra exister, n’en déplaise à ceux qui cherchent à exister Un auteur édité doit toujours rester en possession de ses droits Un éditeur n’est pas une institution culturelle, mais un concepteur de livres C’est les auteurs qui permettent aux éditeurs d’exister  De bonnes ventes ne sont en rien garantes d’un bon livre De mauvaises ventes ne sanctionnent en rien un mauvais livre Rien n’est solide et stable : tout auteur est critiquable, tout texte est critiquable, toute démarche est critiquable Les gens qui écrivent ne sont pas ceux qu’on croit Les gens qui lisent ne sont pas ceux qu’on croit Le hasard de la vie a fait que Torticolis et Frères est un éditeur suisse, mais ce hasard n’empêche pas Torticolis et Frères d’aimer son pays Editer est un droit, Torticolis et Frères ne se retournera pas